La solidarité par l'éducation

Le pouvoir de décider pour soi-même est le plus grand cadeau que l'on puisse donner à un être humain.

Rapport d'activités  2010-2011

L'année scolaire 2009-2010 a été l'année où notre réseau d'ami-es a payé les frais de scolarité pour le plus grand nombre d'enfants depuis sa mise en place. Effectivement, 54 enfants de Codji au Bénin ont bénéficié des $ 2 600.00 partagés.

Afin d'inculquer un sens de responsabilité aux enfants, nous avons décidé que l'une des conditions essentielles de renouvellement de l'aide, c'est de réussir les cours. Au terme de l'année scolaire, soit en juillet 2010, 19 enfants n'ont malheureusement pas obtenu la moyenne requise pour passer en classe supérieure. Les 19 ont donc été remplacés par 17 autres nouveaux enfants. Il y aura 52 élèves qui bénéficieront de l'aide du réseau pour l'année scolaire 2010-2011.

Notre objectif de financement pour cette année scolaire est d'obtenir $100 pour chaque enfant qui fait partie du réseau et de collecter, à l'aide de votre support, $ 5 200.

La construction du centre communautaire n'a pas évolué comme prévu, faute de moyen financier. Les sommes en excédent des coûts et frais de scolarité prélevés l'an dernier devaient servir à construire ce centre communautaire. Comme la totalité des sommes recueillies n'a pas couvert les besoins reliés aux frais de scolarité, le projet de construction du centre a du être négligé. Nous avons espoir que l'année 2010-2011 sera beaucoup plus fructueuse.

Notre plus grand défi pour les années à venir est de trouver une stratégie gagnante pour maintenir les filles à l'école. Le problème se présente surtout lorsqu'elles arrivent au secondaire. Elles sont souvent confrontées aux caprices de la tradition qui veut que le rôle de la femme soit celui de s'occuper des tâches domestiques. Pour l'adolescente, la culture reste à franchir afin de parvenir à l'éducation offerte. Certaines tombent enceintes avant l'âge adulte, tandis que d'autres doivent céder aux harcèlements répétés, parfois même de leurs enseignants. Bien que la loi interdise ce genre de relation avec les élèves, la réalité en est tout autre. Heurerusement, certaines filles progressent bien. L'éducation reste encore le moyen premier de contrer cette réalité. D'ailleurs, en introduisant des cours portant sur les relations sexuelles et sur les méthodes préventives de grossesse ainsi que la sensibilisation des enseignants à l'importance de permettre aux filles d'avoir accès à l'éducation, nous finirons par maintenir les adolescentes à l'école.

S'ils réusissent à passer leur BAC (diplôme de fin d'études secondaires en France et dans les pays francophones en Afrique) les enfants qui faisaient partie de l'école au moment où elle était fondée en 1999, devront poursuivre leurs études universitaires à partir d'octobre 2012! Gardons espoir qu'en octobre 2014 nous pourrons voir les premières filles ayant passé par l'école de Codji s'inscrire à l'université.

Malgré les difficultés, il y espoir à maintenir le cap et ne pas laisser tomber ces enfants qui, comme tous les autres enfants du monde, n'aspirent qu'au bonheur. Il y a lieu de les accompagner, de nourrir leurs aspirations et de leur donner de l'espoir qu'ils peuvent aussi réussir, ou qu'ils soient. 

Ne juge pas chaque jour à la récolte que tu fais mais aux graines que tu sèmes.

Robert Louis Stevenson

Rapport d'activités   2009-2010

Nous sommes actuellement à amasser les fonds nécessaires pour l'éducation au secondaire de plus de 54 enfants filles et garçons soit de $100.00 canadien par enfant. 

Voici quelques-uns des élèves qui bénéficient de l'aide de notre cercle.                 

                                                                                                                                                

Nous sommes également à finaliser les plans et le budget nécessaire à la construction d'un centre culturel communautaire.  Ce centre servira d'endroit rassembleur pour la communauté en générale et on pourra y échanger, partager et éduquer.  Un terrain nous a déjà été octroyé.  Cliquez sur Maquette pour les détails sur l'évolution de la construction du centre.                                 

                    

 La photo ci-dessous montre le comité des parents d'élèves

                     

Budget pour l'année scolaire 2009-2010

 

  Argent nécessaire pour les frais scolaires 2009-2010:  
  54 élèves x $100.00 $5 400 
  Argent reçu  (septembre 2009)  
  Danielle.L. et Claudine.S $   200.00
  Juliette M $   100.00
 

 Europe (Mondo. Hauge. Agnes. Dupéchaud, Montesinos.)

 $1 500.00
  Maurice. et Suzette. $   200.00
  Serge et Ginette $   200.00
  Nicole.L et Roseline.B  $  200.00
 Marie-France A et A.B$   200.00
 Total $2 600.00

 

Nous prenons l’argent reçu et le divisons par le nombre d’enfants. Tout surplus servira à l'achat de livres scolaires pour les enfants parrainés ainsi qu'à la communauté toute entière particulièrement pour la construction du centre communautaire.

 

Le soleil accepte bien de passer par de petites fenêtres.

                                   Frederick van Eeden